L’ “Antica Stamperia Fabiani”: précieux laboratoire didactique
Antica Stamperia Fabiani

Les traces les plus anciennes qui peuvent être consultées de nos jours concernant l'imprimerie à Petritoli, remontent à la deuxième moitié du 19.me s. et se référent à l'imprimerie A.Manuzio. Les seules traces de cette imprimerie sont répresentées par quelques livres et certains manuels imprimés autour de la fin du 19.me s., tandis que d'autres livres, imprimés sur commission du noble chevalier Luigi Mannocchi(..talentueux et sagace poète dialectal, entre autre) se révélent d'un remarquable intérêt historique. L'actuelle ''Antica Stamperia Fabiani'' située dans ''Vicolo del Forno'' n°3 (Impasse du Four...) depuis 1957, comprend quatre machines d'impression très rares.Une ''Presse'' manuelle en fonte avec base croisée en bois fabriquée par la prestigieuse maison Amos dell'Orto à Monza en 1841. C'est le seul exemplaire complet en Italie. Nous avons aussi une ''Presse'' manuelle en fonte fabriquée par la maison L. Magnoni et fils à Monza vers 1850.Ensuite, une ''Machine plane-cylindrique'' de Carlo Magnoni & C.- Monza en 1850. Une ''Platine'' ou' ''Boston'', fabriquée par la fonderie de C.M. Zini à Milan en 1880.
Au sein de l' ''Antica Stamperia Fabiani'', aux murs vénérables, nous avons différents caractères typographiques anciens… certains en cuivre, d'autres en bois et un nombre important d'autres types de caractères en alliage de plomb et bois. L' ''Antica Stamperia Fabiani'' a, comme projet, la mise à disposition des éleves, de tout l'équipement complet ainsi que du Personnel compétent pour l'éxplication des differentes phases et techniques d'impression telles qu'on les pratiquait au 19.me s. et au début du 20.me s. Les etudiants sont accueillis dans le grand local de l'imprimerie ou', en premier lieu, on leur explique de façon récapitulative l'histoire de l'imprimerie et de la famille Fabiani, imprimeurs à Petritoli depuis 1903. L'étape suivante concerne l'éxplication des caractères d'impression (..en général sont employés ceux composés d'alliage métallique, en plomb, étain, antimoine en différents pourçentages, avec, en moindre partie, du cuivre..), et l'utilisation de ces caractères, c'est à dire la composition des mots qu'on desire imprimer. Ils sont créés grace au  ''gabarit'' (modèle) sur le ''Plateau porte-gabarit'' de la presse et composés en assemblant les caractères en alliage de plomb ou' en bois. L'imprimeur procede à l'éncrage du gabarit avec un rouleau en caoutchouc prévu pour cet usage.
La feuille de papier, coupée au préalable à la dimension appropriée, sera ''posée'' au dessus du gabarit encré et, le chassis baissé.., on fera glisser le plan porte-gabarit sous la ''platine''. Avec un balancier on actionne la presse et, à ce moment, sur la feuille de papier.., nous avons l'empreinte du contenu du gabarit… On remonte ensuite le balancier et on fait glisser le plan porte-gabarit dans le sens opposé. Nous avons la feuille imprimée prête au séchage. Les ''produits imprimés'' sont donnés à l'établissement scolaire des étudiants et, les travaux effectués par les élèves à l'ecole, aprés la visite à l' ''Antica Stamperia Fabiani'', seront sélectionnés, recueillis et publiés dans un livre sous l'egide du club locale d'Archéologie d'Italie. Les finalités du projet sont purement didactiques:c'est à dire, faire connaître l'histoire artistique de l'imprimerie.., faire connaître le processus de création d'un imprimé… procéder à l'essai avec une technique ancienne d'impression.., encourager la créativité et la fantaisie… stimuler la capacité du travail d'équipe.., organiser le travail de groupe.., dynamiser et rendre intéressant le travail par la coopération.., ainsi que mettre en évidence la comparaison des techniques actuelles avec les procedés anciens. Du monde des P\C à la Presse… aux P\C!!
L' ''Antica Stamperia Fabiani'' s'engage dés que l'occasion représente un intérêt majeur pour ce vieux monde à des aquisitions de témoignage pour ainsi enrichir son  patrimoine.

Texte traduit à Blois en Fevrier 2007

 

 

 

Torchio Stanhope "Amos Dell'Orto in Monza" (1841)

"Nell'Antica Stamperia Fabiani di Petritoli
il Torchio più antico del suo genere in Italia"
(Censimento James Clough)